guide-achat-nurbain

11 avr

À quoi consiste le curage d’un bâtiment ?

Posted in Uncategorized on 11.04.13 by Merlyn

L’action de curer sous-entend l’évacuation plus ou moins radicale de débris, ou d’autres éléments encombrants. En suivant ce sens, le curage d’un bâtiment fait référence à l’une des techniques qui préparent sa démolition. En effet, avant de démolir un immeuble, il faut passer au désamiantage, le déplombage, et le curage.construction-entreprises-de-terrassements-shutterstock_1526062-1324058384

La démolition partielle.

Le curage s’associe généralement aux travaux de démolition partielle. Certaines entreprises de terrassement le présentent en tant que tel. Ce curage consiste à nettoyer les éléments non constructifs, à savoir, le béton détérioré et le béton contaminé. La raison, c’est de conserver une partie de la maçonnerie qui pourrait être utile ultérieurement. Cette action intervient dans de nombreux besoins : conservation et démantèlement de façade, élimination des éléments polluants, assainissement d’immeubles anciens, mais surtout, la préparation à la démolition.

Quelles sont les méthodes de curage les plus courantes ?

La démolition partielle à petite envergure fait appel à une méthode appelée « percussion ». Pour ce faire, on utilise le marteau piqueur, le brise-béton et la brise roche. Les principaux inconvénients d’une telle méthode résident dans le fait qu’elle soit bruyante, lente, et transmet des vibrations importantes. Sinon, l’hydrodémolition est l’une des méthodes les plus modernes, mais est aussi onéreuse que son rendement. Le curage par scarification, par contre, consiste à enlever des couches de béton, à l’aide de plusieurs pointes métalliques en rouleau. En général, le curage a pour but d’éliminer les traces d’amiantes d’un bâtiment. Les zones contaminées sont le sol, le mur, le faux plafond et les piliers…

tags: , ,

Commentaires fermés

Comments are closed.